Administrations en chiffres

Dans le cadre de ses attributions en matière de suivi des effectifs du personnel de l’Etat, le ministère a procédé, depuis l’année 2012, à la publication d’un rapport annuel sur les ressources humaines de l’Etat.
Les données relatées dans le rapport relatif à l’année 2015, concernent l’ensemble du personnel des départements ministériels à l’exception du personnel de la Cour des comptes, des Forces auxiliaires et des Collectivités territoriales.
Ces données sont résumées comme suit :
•    L’effectif du personnel civil de l’Etat (à l’exception du personnel des forces auxiliaires, et de la Cour des comptes) s’élève à 527 724 fonctionnaires, soit une diminution de 1.57% par rapport à l’année 2014.

•    Le taux de déconcentration globale s’élève à 94.01%.

  • 31 586 fonctionnaires au niveau des services centraux ;
  • 496 138 fonctionnaires au niveau des services déconcentrés.



•    Les plus gros effectifs correspondent au ministère de l’Education Nationale avec une proportion de 53% de l’effectif global, suivi des ministères de l’Intérieur (16,41%), la Santé (8,9%), l’Enseignement Supérieur (4,33%), la Justice et Libertés (3,61%), l’Economie et Finances (1,5%).
Les ministères restants constituent 10.5%.
 
•    Il existe une grande disparité dans la répartition des effectifs entre les régions et une forte concentration des effectifs au niveau de la Région Rabat-Salé-Kénitra (21%) . Ainsi, 76% des effectifs sont concentrés au niveau de 6 régions seulement (Rabat-Salé-Kénitra ; Casa Settat. Fès Meknès ; Marrakech-Safi ; Tanger-Tétouan-Al Hoceima ; Souss-Massa).
•    Le taux de couverture nationale (qui détermine le nombre des fonctionnaires par rapport au nombre d’habitants) est de 16 fonctionnaires pour 1000 habitants.  La région de Laâyoune-Sakia El Hamra est en premier rang avec un taux de couverture de 31 fonctionnaires pour 1000 habitants.
•    Le taux de féminisation dans l’Administration publique est de 35.3%  (39.5% en excluant le personnel de la Sûreté Nationale et de la Protection Civile).

•    Les postes de responsabilité et les emplois supérieurs sont exercés par 10 727 fonctionnaires. Les administrateurs et les ingénieurs occupent 54% de ces postes.

Le taux de féminisation des postes de responsabilité et des emplois supérieurs est de 21.5%.


•    Les cadres (fonctionnaires classés aux échelles de rémunération 10 et plus) représentent la proportion la plus élevée (67,5%). Les cadres de maitrise (échelles 7 8 et 9) et le personnel d’exécution (échelles 5 et 6) représentent respectivement 15,4% et 17%.

•    Le sommet de la pyramide des âges se situe au niveau de la tranche d’âge « 51-55 ans» qui englobe 18% de l’ensemble du personnel des départements ministériels.

 

  •  2,58% du personnel ont au plus 25 ans ;
  • 13,95% du personnel ont au plus 30 ans ;
  • 59% du personnel ont un âge qui se situe entre 41 et 60 ans.


•    La pyramide des anciennetés montre que :

  • La proportion des effectifs appartenant à la tranche d’ancienneté « 5 ans et moins » est la plus importante (19.6%).
  • Les fonctionnaires ayant au plus 20 ans d’ancienneté représentent 56% de l’ensemble des effectifs.


•    Le corps enseignant (professeurs de l’Education nationale, enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur et ceux de la formation des cadres et facultés de médecine et de pharmacie) représente 49% de l’effectif global. Les infirmiers et assistants médicaux représentent 4,87% et les techniciens 4,23%.

•    Les concours de recrutement organisés, au titre de l’année 2015, par les administrations publiques s’élèvent à 159 concours. Les postes réservés à ces concours sont de l’ordre de 9281 postes. Une proportion de 60% des postes a été réservée au recrutement des gardiens de paix, des infirmiers et des techniciens.

•    Les nominations aux emplois supérieurs ont concerné :
 

  • 58 emplois supérieurs dans les administrations publiques (4 secrétaires généraux, 5 inspecteurs généraux et 49 directeurs)
  • 55 emplois supérieurs dans les établissements publics, universitaires et de formations des cadres (7 présidents d’université, 15 doyens et 32 directeurs et 1 président d’établissement).


•    Les départs à la retraite prévus s’élèvent à :

  • 60 864 départs dans les cinq années à venir (année 2020) , soit une proportion de 11.5% de l’ensemble des effectifs.
  • 134 961 départs dans les dix années à venir (année 2025), soit 25% de l’ensemble des effectifs.

 

 

 

Retrouvez toute la documentation du Ministère. Guides, Brochures, Etudes, Statut de la Fonction Publique... Disponible en un seul clic.

Suggestions

Pour mieux vous servir

Demande d’infos

Pour plus d’informations